Approches thérapeutiques

Il existe de nombreuses approches psychothérapeutiques. Je suis, pour ma part, formée à la psychothérapie cognitivo-comportementale, à la thérapie des schémas et à l'EMDR. 

L' approche cognitivo-comportementale se centre avant tout sur la problématique actuelle et sur les raisons qui font que celle-ci se maintient dans le temps (p.ex., des pensées négatives et erronées sur soi-même), afin de développer une meilleure compréhension de son fonctionnement et d'apprendre, à l'aide de stratégies cognitives, émotionnelles et comportementales, à modifier les pensées et les comportements inadaptés. 

La TCC est une thérapie active, qui ne se contente pas seulement d'agir par la parole mais qui incite au changement à travers la réalisation d'exercices en séance et entre les séances.

Son efficacité a été prouvée dans le traitement de nombreuses problématiques telles que les troubles anxieux, les troubles de l'humeur, les troubles du comportement alimentaire, les difficultés de gestion du stress, les dépendances et addictions, les troubles du sommeil, les problèmes d'affirmation de soi. 

La thérapie des schémas a été développée afin de prendre en charge des difficultés qui sont devenues chroniques et très enracinées dans la personne, et qui sont source de grande souffrance pour l'individu lui-même et souvent aussi pour son entourage, avec un sentiment de répétition de scénarios de vie difficiles (p.ex., le sentiment de tomber toujours sur des partenaires amoureux maltraitants ou qui ne s'engagent pas). Elle se focalise autant sur la problématique actuelle que sur le vécu en lien avec le passé, avec une attention particulière portée aux aspects émotionnels. 

La méthode EMDR (Eye Movement Desensitization and Reprocessing) s’adresse à toute personne souffrant de perturbations émotionnelles (p. ex., irritabilité, angoisses, cauchemars, état dépressif, douleurs physiques, somatisations, addictions, troubles du comportement alimentaire) liées à des traumatismes psychologiques. 

Lorsque notre cerveau est dépassé par un choc traumatique, il n’arrive pas à traiter (ou "digérer") les informations choquantes comme il le fait ordinairement. Il reste bloqué sur l’évènement, sans que nous en ayons conscience, ce qui crée l’environnement propice au développement de perturbations émotionnelles. L’EMDR, par des stimulations bilatérales, permet de débloquer les mécanismes naturels de traitement de l’information nécessaires pour "digérer" le traumatisme, même de nombreuses années après. Au fur et à mesure que la mémoire traumatique est retraitée par l’EMDR, les symptômes associés diminuent ou disparaissent.
L’EMDR est une approche thérapeutique reconnue par la communauté scientifique pour son efficacité dans le traitement des troubles post-traumatiques.